Mayeul LOISEL

Musicien, compositeur

  • 39 ans
  • Formé : de 15 à 25 ans en école d’art plastique, il obtient en 1996 sa Maîtrise d’art plastique. Musicalement auprès de Nedim NALBANTOGLU : Étude du Violon (Musique Balkans et Tsigane Turque, rythmes composés à PARIS), de Christophe DACHARY : Violon Classique (CNR de Dijon), de Chantal GROUIN : Violon Classique, École de Musique RENNES et de Omar BEN OMAR : Travail des modes Arabes. Il a suivi des stages auprès de Ravi PRASAD, Jean Patrick HELARD, Henri TOURNIER.
  • En 1998, il décide de vivre de sa musique. Il travaille la musique des Balkans et la musique orientale ainsi que des compositions personnelles au sein d’ERFALE, SAALEK ORKESTAR, SAALEK SOUND SYSTEM et L’EPICERIE (Quartet).
  • Actuellement musicien pour différents groupes (« KHAMSIN », « BARAMAN » ) et pour différentes compagnies de spectacles vivants, il est passionné de musique tzigane. Sa musique est faite d’influence traditionnelle, classique et jazz qu’il met au service du théâtre visuel (« Hôtel des Hortensias »/ THÉÂTRE DES MONSTRES ; « Avec Fraternité »/ THÉÂTRE ROUGE), du théâtre parlé (« En attendant le petit poucet »/CIE ECLAIRCIE) du conte, de la danse, du clown (Cie POCHEROS « Carnets d’une voleuse »), de la jonglerie (« L’Air de Rien »/CIE MANIE) et du pluridisciplinaire («TOYS »/Cie Idéosphère)
  • S’il était une citation : « Si tout ceux qui croient avoir raison n’avait pas tort, la vérité ne serait pas loin » (Pierre Dac).
  • Aime : voir les yeux qui pleurent des rivières de diamants et des rires qui pétillent à faire tourner la tête dans les étoiles de chapiteaux.
  • N’aime pas : Être manipulé, avoir un fil à la patte, une croix au-dessus de la tête et manger des coquillages dans les restos de bord de mer ou dans le ventre d’une baleine.